Petit bois mort de forêt

 

Non, Madame bout-de-bois ne sculpte pas de bois flotté.  Pas de bois charrié dans la mer par les tempêtes, pas de restes de barques échouées, pas de bois recouvert de sable...

 

Moi, ce que j'aime, c'est la forêt, les talus, les bords de chemin, de route. Après les tempêtes, après les coupes des agents d'entretien dans les haies, des jardiniers, de vous-mêmes peut-être lors de l'entretien de votre jardin, de mes amis et famille qui possèdent des bois.

 

Ce qui m'intéresse, c'est le bois mort, avec encore son écorce, parfois un peu de terre (ou même beaucoup)... Mais attention, pas de bois où la vie grouille, pas de morceau de bois refuge de trop d'insectes, ni recouvert de mousse, car je respecte le biotope. Le bois mort en décomposition enrichit le sol des forêts, et comme refuge des insectes, abrite une biodiversité indispensable au milieu forestier. Donc je fais bien attention lorsque je sélectionne mes bouts de bois. 

 

Pourquoi choisir tel ou tel bois?

C'est d'abord l'aspect général qui m'inspire. Lorsque je recueille un bout de bois, c'est que j'y vois déjà un futur  personnage, ou un oiseau, enfin bref, ce boism'inspire déjà une futre sculpture, il a uneâme, un mouvement, il s'en dégage une émotion qui me parle. 

J'ai appris le mot "paréidolie", phénomène psychologique consistant à identifier une forme familière dans un paysage, un nuage,.. Et bien disons que moi, je suis vicitime de paréidolie aigüe lorsque je vois des morceaux de bois ! 

 

 

Focus sur le bois mort

 

Au cours de sa décomposition, le bois mort va abriter une succession de communautés animales, bactériennes et fongiques, et nourrir une multitude d’organismes vivants. En se décomposant il devient  une source d’humus forestier et  prépare le terreau pour mieux accueillir ses successeurs.

 

Intérêt majeur pour la biodiversité

Les arbres sur-âgés, mourants ou morts, ainsi que le petit bois mort au sol constituent une niche écologique abritant près d'un quart de la biodiversité forestière :

- valeur d'abri ( pour les fourmis, pics,  poissons, escargots, limaces,..  et pour les plantules après la germination).

- valeur de substrat (support)  pour les mousses, lichens, association bactéries-champignons…

- valeur d'habitat et de source irremplaçable de nourriture pour une large communauté saproxylophages (organismes qui se nourrissent de bois mort) en grande partie composée d'espèces maintenant menacées. En se nourrissant du bois mort, ces espèces  en assurent la décomposition et le recyclage.

De nombreux oiseaux et mammifères (chauves souris, musaraignes, hérisson, etc.) se nourrissent pour tout ou partie d’espèces saproxylophages.

 

Avec l’accord de l’ONF, Madame bout-de-bois ramasse avec précaution et en petites quantités du bois mort pour ses sculptures. Dans sa sélection, elle fait attention à préserver au maximum les niches écologiques.

 

 


06 82 98 28 17

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Delphine Tréhard